« Il faut croire en ses rêves ! »

Valentin Rongier parrain du MiniMondial c'est avant tout un coup de coeur. Il respire le foot et l'authenticité. C'est le petit Lu du FCN ! Il restera le premier parrain du tournoi. Tout sauf un hasard. Interview d'un ambassadeur de choc.


Photo FC NANTES AD
Photo FC NANTES AD
Tu as dis spontanément oui sur Twitter pour parrainer le MiniMondial...
J'ai dit oui spontanément pour plusieurs raisons. Le club d'Orvault SF est un club que j'aime beaucoup étant donné que mes frères y ont joué et que je venais souvent au stade pour les voir. C'est également un tournoi auquel j'ai participé et je me rappelle de tous les tournois que j'ai joué étant jeune. Ce sont que des bons souvenirs !

Tu sais que tu es le premier Parrain du MiniMondial ?
Je suis effectivement conscient d'être le premier et très flatté ! Car c'est un très beau tournoi, l'un des meilleurs voir le meilleur en France !

Quel chemin parcouru. Quelle abnégation. Cela fait quoi aujourd’hui d’être reconnu à chaque coin de rue ?
Je suis très heureux d'avoir réussi mon rêve qui était de devenir footballeur professionnel mais le chemin ne s'arrête pas là, ce n'est que le début, il faut surtout continuer de travailler
La reconnaissance des gens fait plaisir, ça fait parti du métier, et de mon côté ça ne fait que conforter mon idée qu'il faut continuer d'être sérieux pour continuer d'être reconnu !

C’est quoi ton meilleur souvenir en tant que mini footballeur ?
Je dirais la finale nationale en benjamins, compétition avec de l'enjeu où nous avons côtoyé les meilleures équipes de notre génération. Les familles d'accueil, l'impression d'être comme des pros...

As-tu un joueur favori ?
Marco Verratti bien entendu... Le meilleur du monde à son poste. J'essaie de regarder tous ses matchs avec beaucoup d'attention pour progresser. C'est un génie. Je suis très heureux d'avoir pu joué face à lui.

Un message particulier pour les 1 728 joueurs ?
Profitez de chaque minute du tournoi sur et en dehors du terrain. Ce sont des souvenirs qui resteront gravés longtemps dans votre tête. Faites vous plaisir, respectez vos adversaires, les arbitres ainsi que tout le personnel du tournoi, et donnez tout sur le terrain pour n'avoir aucun regret !
Et surtout, il faut croire en ses rêves, travailler !
Soyez sérieux, écoutez vos entraîneurs et éducateurs et le football professionnel ne sera pas qu'un rêve !
Rédigé par S. A. le Jeudi 13 Avril 2017 à 09:17 | Lu 4598 fois

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 2 Février 2017 - 22:40 L'Auberge Espagnole

Samedi 21 Janvier 2017 - 20:10 Boxing Day